COMMUNIQUÉ

Argenta met en place le protocole (rd 665/1997) contre l’exposition aux poussières et à la silice cristalline respirable

Video protocole contre l’exposition aux poussières et à la silice cristalline. Voir sur Youtube

Argenta Cerámica S.L. a mis en œuvre dans toutes ses usines le nouveau décret royal 665/1997 sur la protection de tous les travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents cancérigènes au travail.

Ces agents cancérigènes, qui sont principalement attribués à la SCR (Silice cristalline respirable), peuvent provoquer des dommages irréversibles aux poumons. La SCR est actuellement associée au cancer du poumon, de sorte que les poussières sont considérées comme un cancérigène et qu’une valeur limite d’exposition environnementale de 0,05 mg/m³ est fixée.

Argenta Cerámica a pris l’initiative et appliqué les mesures suivantes pour être l’une des premières entreprises de céramique en matière de prévention des risques :

1. RESTRICTION D’ACCÈS. L’accès aux sections des presses et broyeurs est strictement réservé au personnel autorisé dans la mesure où ce sont les zones du processus considérées comme le foyer de la SCR.

L’accès aux sections des presses et broyeurs est strictement réservé au personnel autorisé.

2. DOUCHES D’AIR. Les travailleurs veillent toujours à leur hygiène personnelle. Avant d’accéder aux zones communes, ils utilisent donc les cabines d’air aménagées pour enlever le plus de poussière possible de leurs vêtements. Ils disposent de 10 minutes supplémentaires avant le déjeuner et avant la fin de la journée.

Cabines d’air aménagées pour enlever le plus de poussière possible de leurs vêtements.

3. SERVICE DE BLANCHISSERIE. Il est très important que les travailleurs prennent une douche et changent de vêtements à la fin de la journée de travail pour éviter d’emporter les poussières et la SCR à la maison.

Les vêtements utilisés sur le lieu de travail – considérés comme des uniformes de travail – ne sont utilisés que sur le lieu de travail et sont déposés pour être lavés dans les conteneurs installés à l’entrée des vestiaires. Les travailleurs ne sont pas autorisés à emporter ces vêtements chez eux pour les laver. En outre, les vêtements propres sont remis aux travailleurs dans ce qu’on appelle le « Clean Clothes ». Chaque travailleur a son propre casier et, le jour prévu, les vêtements propres sont livrés par le service de blanchisserie.

Les vêtements utilisés sur le lieu de travail sont déposés pour être lavés dans les conteneurs installés à l’entrée des vestiaires.

Les vêtements propres sont livrés par le service de blanchisserie.

4. DES VESTIAIRES À DOUBLE CASIER. Les vêtements de travail ou de protection sont séparés des autres vêtements pour minimiser les contacts, raison pour laquelle un système de casier double a été mis en place.

5. DES ZONES DE RESTAURATION RESTREINTES. Il est interdit de manger et de boire dans les zones de travail où il existe un risque. À cette fin, des salles à manger ont été aménagées dans chaque usine de production d’Argenta.

Les vêtements de travail ou de protection sont séparés des autres vêtements.

Des salles à manger ont été aménagées dans chaque usine de production d’Argenta.

6. UN SYSTÈME D’ASPIRATION AVEC DES MACHINES INDUSTRIELLES. Des systèmes d’aspiration continue et sélective sont mis en place dans les zones de contamination pour éviter une exposition continue pendant les heures de travail. En outre, le service de nettoyage et d’entretien effectue toujours son travail par aspiration, en évitant le nettoyage par balayage qui laisserait des particules en suspension et augmenterait le risque.

Des systèmes d’aspiration continue et sélective.

7. DES LIVRAISONS D’EPI EN CONTINU. Les EPI sont livrés en continu (masques, gants, lunettes, etc.) et sont changés dès que l’efficacité de la protection diminue.

8. DES EXAMENS MÉDICAUX ANNUELS. Un système de prévention des risques est intégré aux contrôles médicaux annuels. Le « Protocole spécifique de surveillance de la santé pour les travailleurs exposés à la silicose et autres pneumoconioses » est par ailleurs appliqué à tous les travailleurs de la production.

9. LA FORMATION CONTINUE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES DE LA SCR. Une formation continue est dispensée sur les risques de la SCR et la prévention des risques sur le lieu de travail. En outre, une étude d’hygiène externe a été réalisée sur l’exposition aux poussières et à la SCR dans tous les lieux de production, afin d’évaluer et d’élaborer les mesures de prévention nécessaires.